La bataille

Un soir d’hiver, tous les habitants du village étaient réunis au café. Chacun racontait son aventure : qui de chasse, qui amoureuse, qui de guerre. Vint le tour de Nasreddin.

Il commença ainsi :

— C’était durant la dernière guerre, nous étions encerclés par l’ennemi. Comme il n’y avait plus rien à faire, le capitaine nous donna l’ordre de dégainer notre épée et de nous précipiter vers l’ennemi.

Les paysans étaient tout ouie. Hodja ne poursuivant pas, on lui demanda :

— Et après, qu’as-tu fait ?

— Après, nous avons attaqué et j’ai coupé la jambe à l’un d’eux.

— Mais pourquoi lui as-tu coupé la jambe alors que tu pouvais lui trancher la tête et le tuer ?

— Que voulez-vous, mes amis, quelqu’un avant moi lui avait déjà coupé la tête !

Publié dans : Non classé |le 30 octobre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur