Le quarante-cinquième jour du ramadan

Le jeûne du musulman, le ramadan, dure trente jours. Cette année-là, pour compter les jours, Nasreddin Hodja décida de mettre un caillou dans une jarre chaque soir. Sa fille, croyant à un jeu, mit un beau matin une poignée de cailloux dans le récipient à l’insu de son père.

Le vingt-cinquième jour du mois, des fidèles demandèrent à Nasreddin où l’on en était du jeûne.

— Un moment, leur dit-il.

Il alla chez lui, renversa la jarre et se mit à compter.

Il y avait 125 cailloux. Il recompta…toujours 125 !

Il décida de donner un chiffre plus raisonnable. Arrivé devant les fidèles, il leur déclara :

— Aujourd’hui nous sommes le quarante-cinquième jour du ramadan.

Ils éclatèrent tous de rire.

— Comment est-ce possible ? Un mois dure trente jours !

Nasreddin bredouilla :

— Et encore, je suis modeste. D’après le compte de ma jarre, nous en serions au cent vingt-cinquième jour.

Publié dans : Non classé |le 30 octobre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur