Vêtements perdus

Nasreddin Hodja traversait la forêt, quand il décida d’aller se dégourdir les jambes. Il attacha son âne à un arbre et se débarrassa de quelques vêtements pesants. Puis il s’enfonça dans le bois. Un voleur survint alors qui lui déroba ses vêtements.

A son retour, Nasreddin chercha ses effets et ne les trouvant pas, il prit la selle de l’âne et cria à l’animal :

— Espèce d’idiot. Retrouve mes vêtements et je te rendrai la selle.

Publié dans : Non classé |le 30 octobre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur