Discours à un corbeau

Un jour Nasreddin Hodja était monté sur le minaret pour appeler les fidèles à la prière. Soudain, un corbeau au dessus de lui fit une tache sur l’épaule de son habit. Alors le Hodja, calmement mais tout de même en colère, s’adressa au corbeau :

— Si tu es un bon musulman, tu ne dois pas faire ça à celui qui invite les musulmans à la prière. Si tu ne l’es pas, pourquoi viens-tu voler autour du minaret ?

 

Publié dans : Non classé |le 6 novembre, 2014 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 6 novembre 2014 à 16 h 00 min 010446g écrit:

    conte à divers niveaux de compréhension!

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Sur la route

    Répondre

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur