Que ceux qui le savent le disent à ceux qui ne le savent pas.

Nasreddin Hodja allait faire un sermon.

— Fidèles, savez-vous de quoi je vous parlerai ?

— Nous ne le savons pas.

— Puisque vous ne le savez pas, il est inutile que je vous en parle.

Et Nasreddin partit.

Un autre jour, il leur posa la même question :

— Savez-vous de quoi je vous parlerai ?

— Oui, nous le savons.

— Puisque vous le savez, il est inutile que je le répète.

Et il s’en alla.

Les fidèles se mirent d’accord sur une réponse judicieuse.

Et ainsi, quelques temps après, à la question de Nasreddin :

— Savez-vous de quoi je vous parlerai ?

L’assemblée d’une seule voix répondit :

—Certains le savent, d’autres ne le savent pas.

— Alors que ceux qui le savent le disent à ceux qui ne le savent pas.

Et il s’en alla.

Publié dans : Non classé |le 6 novembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur