Et si ça arrivait

Un jour Nasreddin Hodja prit un peu de yagourt et se rendit sur le bord du lac d’Aksehir. Là, il le mélangea à l’eau et le versa dans le lac.

Des paysans étonnés lui demandèrent :

— Que fais-tu ?

— Etes-vous aveugles ? Ne voyez-vous pas que je verse du ferment dans le lac ?

— Mais il n’est pas possible que le lac prenne et devienne yagourt !

— Je le sais, mais si ça arrivait…

Publié dans : Non classé |le 13 novembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur