Il a mis la dose

Nasreddin Hodja avait une belle poule noire qu’il décida de vendre au marché. L’affaire était presque conclue, lorsque le futur acheteur lui dit :

— Ta poule est belle, je l’aurais achetée volontiers, malheureusement elle n’est pas blanche.

Nasreddin qui ne voulait pas rater la vente, lui dit d’attendre un moment. Il partit et se mit à laver la pauvre bête, croyant la rendre blanche. A la fin de l’opération, elle était encore noire et plus brillante.

Résigné, il soupira :

— Celui qui l’a peinte, il a mis la dose !

 

Publié dans : Non classé |le 13 novembre, 2014 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 28 juin 2016 à 18 h 19 min élisabeth carrère écrit:

    hello, merci pour ces contes
    j’ai fait la « connaissance de Nasreddin en Ouzbékistan dernièrement et me suis régalée de sa sagesse
    toutefois je me permets de signaler une faute :
    il a miS et non il a miT
    les erreurs sont hypocrites et sournoises, se glissant dans nos claviers et nos écrans lorsque on s’y attend le moins …
    merci encore pour vos transcriptions que je vais garder en favoris

    Répondre

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur