Le petit génie

Le fils de Nasreddin Hodja lui dit un jour :

— Père je me souviens du jour de ta naissance.

A ces mots sa mère s’indigna et gronda l’enfant.

Hodja intervint :

— Femme, laisse-le dire. Notre fils est un génie, il se peut qu’il s’en souvienne.

 

Publié dans : Non classé |le 13 novembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur