Deux hommes mais une bouteille

Une des épouses de Nasreddin Hodja louchait. Un soir, en montrant la bouteille d’eau posée sur la commode, elle dit à son mari :

— Donne-moi une des deux bouteilles.

— Femme, j’accepte que tu voies deux bouteilles au lieu d’une. Mais je ne voudrais pas que tu voies deux hommes dans ton lit au lieu d’un.

Publié dans : Non classé |le 14 novembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur