Pouvoir magique

Nasreddin Hodja se vantait de son pouvoir magique :

— Ma foi est tellement grande que si je dis aux pierres, à un arbre, de venir ici, ils viendront.

Quelqu’un lui répliqua :

— Tu nous racontes des histoires.

— Pas du tout. Si je dis à ce chêne de venir immédiatement ici, il viendra.

Ses amis lui demandèrent de s’exécuter. Se tournant vers l’arbre, il ordonna :

— Viens vers moi.

Naturellement, l’arbre ne bougea point.

— Mes chers amis, dit alors Nasreddin, notre religion nous enseigne la modestie. Si le chêne ne vient pas à nous, nous pouvons aller au chêne.

Publié dans : Non classé |le 26 novembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur