Toi aussi tu as raison

Nasreddin Hodja était alors Kadi à Aksehir. Un homme vint se plaindre de quelqu’un. Après l’avoir écouté, Nasreddin dit :

— Tu as raison.

L’autre arriva ensuite, qui lui raconta son histoire à sa façon, et demanda :

— N’ai-je pas raison ?

— Si, toi aussi tu as raison.

Sa femme qui avait tout entendu lui reprocha :

— Quelle est cette justice ? Un Kadi qui donne raison à l’un et à l’autre ?

Après avoir réfléchi un instant, Nasreddin répondit :

— Femme, toi aussi tu as raison !

Publié dans : Non classé |le 5 décembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur