Nuits semblables

            Nasreddin Hodja était à Konya. Un vendredi il monta en chaire et, ne trouvant rien à dire, déclara :

— Savez-vous que les nuits de Konya sont les mêmes qu’à Aksehir ?

On lui demanda pourquoi.

— Ne voyez-vous pas que les étoiles ici sont les mêmes que celles d’Aksehir ?

Et il quitta la chaire.

Publié dans : Non classé |le 12 janvier, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur