Prends ton rien

Un plaignant était venu trouver Nasreddin Hodja, alors Kadi.

— J’ai fait un travail pour quelqu’un, je lui ai demandé combien il me paierait, et il m’a répondu « rien ». A présent, j’ai terminé le travail et il ne veut rien me donner. Aide-moi.

Après avoir réfléchi Nasreddin lui dit :

— Soulève l’ourlet du tapis.

L’homme s’exécuta.

— Qu’as-tu trouvé ?

— Rien.

— Alors prends ton rien et va-t-en.

Publié dans : Non classé |le 25 janvier, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur