Décide-toi

Nasreddin Hodja, à court d’argent, décida de vendre des légumes. Il chargea deux grands paniers sur son âne et commença à parcourir les rues. Mais à peine criait-il « Légumes », que l’âne se mettait à braire et couvrait sa voix.

Une fois, deux fois, Nasreddin en eut assez et cria :

— Décide-toi. Qui vend des légumes : toi ou moi ?

Publié dans : Non classé |le 7 février, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur