J’ai décidé de ne pas faire du commerce

Un jour Nasreddin Hodja se mit à vendre huit sous des œufs qu’il avait acheté neuf sous la veille.

A ces amis qui s’en étonnaient, il dit :

— Qu’y a-t-il d’étrange à cela ? J’ai décidé, au contraire de vous tous, de ne pas faire du commerce.

Publié dans : Non classé |le 2 mars, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur