Qu’a-t-elle bien pu perdre ?

Un jour, un ami dit à Nasreddin Hodja :

— Ta   femme a perdu la raison.

Nasreddin restait songeur. Alors l’ami :

— A quoi penses-tu ?

— Ma femme n’a jamais eu de raison. Je me demande ce qu’elle a bien pu perdre.

 

Publié dans : Non classé |le 8 mars, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur