Est-ce que je me plains du printemps ?

Nasreddin Hodja se plaignait de la chaleur étouffante à un ami :

— Quelle chaleur ! Je n’en peux plus !

— Hodja tu es un éternel insatisfait. En été tu te plains de la chaleur, en hiver tu te plains du froid. Sois un peu cohérent !

Alors Nasreddin :

— Est-ce que je me plains du printemps ?

Publié dans : Non classé |le 15 mars, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur