L’âne du chef

Un jour le chef du village perdit son âne. Il était dans tous ses états et en hurlant, il ordonna aux paysans de retrouver son âne immédiatement.

            Tout le monde était épouvanté et chacun courait de tous côtés à la recherche de l’âne du chef. Sur la route, des chercheurs effrayés rencontrèrent Nasreddin Hodja et lui demandèrent :

— Aide-nous, Hodja. Si tu vois un âne sans son maître, prends-le et ramène-le au village.

Nasreddin promit de faire ainsi et continua son chemin en chantonnant.           

            Le voyant si joyeux, un paysan qu’il rencontra lui dit :

— Hodja, où vas-tu de si bonne humeur ?

— A la recherche de l’âne du chef.

— Jamais on a vu quelqu’un chercher un âne en chantant.

— Pourquoi pas, l’ami ? Si tu cherches un âne qui n’est pas à toi, tu peux bien le chercher en chantant !

Publié dans : Non classé |le 28 mars, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur