Description de l’objet perdu

Nasreddin Hodja a perdu un somptueux turban.

— Tu dois être bien ennuyé, Mulla ! compatit un voisin.

— Non, je suis sûr de le retrouver : j’ai offert une récompense d’une demi-pièce d’argent.

— Mais celui qui le trouvera ne va sûrement pas se défaire d’un turban qui vaut cent fois plus que cela !

— J’y ai songé, figure-toi. J’ai signalé qu’il s’agissait d’un vieux turban, sale, très différent du vrai. »

Publié dans : Non classé |le 29 mai, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur