La raison du plus fort

Un jour, Nasreddin Hodja eut besoin de traverser la
Mer de Marmara. Il prit donc le bateau, mais juste au milieu de la traversée,
une grande tempête se leva et le bateau commença à couler. Tous les passagers
et les membres d’équipage se mirent à écoper pour essayer de maintenir le
bateau à flots. Cependant, parmi la foule, il se trouva un homme qui, à la
consternation générale, prenait l’eau dans la mer pour la jeter dans le bateau
: l’inévitable Nasreddin Hodja. Le capitaine se précipita vers lui en
l’injuriant, en l’accusant de vouloir tous les tuer, mais Nasreddin ne se
départit pas de son calme. Il expliqua au capitaine qu’il se contentait de
suivre le conseil que sa mère lui répétait tout le temps : toujours se mettre
du côté du plus fort…

Publié dans : Non classé |le 16 juin, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur