Le commerçant polyvalent

Nasreddin Hodja entre dans un bazar où l’on vend de tout et demande au commerçant :

— Vends-tu des planches ?

— Oui, j’en vends.

— Vends-tu des clous ?

— Oui, j’en vends aussi

— As-tu des scies ?

— Oui, j’en ai.

— As-tu des rabots ?

— Oui, j’en ai aussi.

— Alors, demanda Hodja, comment se fait-il qu’avec tout ça tu ne sois pas menuisier !

Publié dans : Non classé |le 16 juin, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur