Nasreddin Hodja et le cocher

            Nasreddin Hodja rentre chez lui, contrarié par une mauvaise journée. Et pour une bagatelle, le voilà qui se dispute avec sa femme :

– J’en ai assez, je m’en vais, je quitte la maison !

Affolée et désemparée, sa femme lui court après en demandant :

– Où vas-tu ? Dis-moi au moins où tu vas aller…

Nasreddin Hodja claque la porte, sans répondre et s’en va. Une fois dehors, il arrête une calèche qui arrivait et s’installe sans rien dire.

– Bonjour, Nasreddin, où veux-tu aller ? lui demanda le cocher.

– Comment ça, où je veux aller. Je ne l’ai même pas dit à ma femme et tu veux que je te le dise à toi !

Publié dans : Non classé |le 18 juin, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur