Le potage de la belle-mère

            En voyant sa femme pleurer sans aucune raison, Nasreddin Hodja lui demanda

— Que t’est-il arrivé ?

Sa femme, séchant ses larmes, lui répondit :

—Je me suis souvenu de ma pauvre mère. Elle aimait tellement ce potage. C’est elle qui m’a appris à le faire.

            Nasreddin connaissait sa belle-mère et avait beaucoup de respect pour elle. Donc il n’a rien dit. Il a pris une cuillerée de potage et l’a avalée. Ses yeux se sont alors remplis de larmes.

— Qu’est-ce qui se passe ? lui dit sa femme. Pourquoi pleures-tu ainsi ?

— Je pleure, dit Nasreddin, parce que c’est toi qui aurais du être morte au lieu de ta pauvre mère.

Publié dans : Non classé |le 19 juin, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur