L’éléphante dévastatrice

Tamerlan amena un éléphant à Aksehir et le lâcha dans le village, où il se mit à saccager fermes, vignobles et vergers. Bien pire, il obligea la population à le nourrir. C’était devenu une véritable calamité. Les gens en eurent assez et ils appelèrent Nasreddin Hodja  pour qu’il puisse intervenir auprès de Tamerlan, à propos de cet éléphant dévastateur.

Demain, dit Nasreddin Hodja, je veux dix à quinze personnes pour m’accompagner.

Le jour suivant, Nasreddin se mit à la tête du groupe. Quand ils arrivèrent près de la tente de Tamerlan, il se retourna et vit qu’il était seul. Tous les autres s’étaient enfuis, effrayés à l’idée d’affronter Tamerlan.

— Je vous montrerai, se dit  Nasreddin. Et il entra dans la tente pour parler à Tamerlan.

Excellence, dit-il, nous les gens d’Aksehir, nous aimons l’éléphant que vous avez amené dans notre village, mais nous sommes tristes pour lui, car il est seul. Au nom de la population, je suis venu vous demander de lui trouver une femelle pour lui tenir compagnie.

Tamerlan fut satisfait de ce qu’il venait d’entendre et dit :

Tu salueras la population de ma part et tu leur diras que je répondrai à leurs désirs assez rapidement.

De retour au village, les gens lui demandèrent le résultat de l’entrevue avec Tamerlan.

Soyez rassurés, leur dit-il, la femelle “dévastatrice” sera ici bientôt, elle aussi. Vous venez de récolter ce que vous avez semé.

Publié dans : Non classé |le 2 septembre, 2015 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 30 décembre 2015 à 10 h 26 min Soumeya écrit:

    Elle sont super les histoires

    Répondre

  2. le 9 juillet 2016 à 21 h 42 min Landry écrit:

    J’ai pas tres bien compris l’histoire

    Répondre

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur