Si nous ne pleurons pas, qui le fera ?

Tamerlan était un homme laid, borgne et qui boitait. Un jour, alors que Nasreddin Hodja était avec lui, il tira sur ses cheveux et souhaitant les couper, appela ses gens :

Appelez-moi le coiffeur !

Le coiffeur entre, coupe ses cheveux et, comme d’habitude, donne un miroir à Tamerlan. Ce dernier regarda dans le miroir, se vit et découvrit qu’il était laid. Il commença à pleurer. Nasreddin pleura aussi avec lui. Donc ils pleurèrent ensemble pendant plusieurs heures. Les gens de Tamerlan essayèrent de le calmer en lui racontant des histoires drôles. Ses pleurs cessèrent, mais pas ceux de Nasreddin.

Écoute ! dit Tamerlan à Nasreddin. J’ai regardé dans le miroir, je me suis trouvé laid et je suis devenu triste, non seulement parce que je suis le roi, mais aussi parce que je suis riche et que j’ai beaucoup de femmes. Je suis laid, c’est la raison pour laquelle j’ai pleuré. Mais en ce qui te concerne ? Pourquoi as-tu pleuré et continues-tu de pleurer ?

Vous vous êtes regardé dans le miroir une seule fois, vous vous êtes vu et vous avez pleuré, parce que vous ne pouviez pas vous en empêcher. Mais nous, qui devons voir votre visage tous les jours ? Si nous ne pleurons pas, qui le fera ? C’est la raison pour laquelle je pleure !

Publié dans : Non classé |le 2 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Likemybullshit |
Carnet de lecture de 3e |
Leblogdunefolle2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Seulement mes mots
| PoétiquementVôtre
| Filskermeur